Les actualités de notre association

Dimanche 15 Octobre 2017Comment se déroule une formation en secourisme ?
Comment se déroule une formation en secourisme ?

Depuis début 2015, les demandes de formation aux premiers secours ont beaucoup augmenté. En une journée, on peut acquérir les principaux gestes en cas d'urgence. Ensuite, il faut pratiquer pour ne pas oublier.



Selon la dernière enquête de la CroixRouge fin 2013, 47 % des Français étaient sensibilisés aux gestes de premiers secours et seuls 19 % avaient suivi une formation. Mais depuis les attentats de janvier et novembre 2015, de plus en plus de personnes souhaitent se former. La France pourrait ainsi rattraper son retard par rapport aux « bons élèves » comme la Norvège, l'Autriche ou l'Allemagne. « Contribuer à sauver quelqu'un, c'est très gratifiant. En cas d'accident, d'arrêt cardiaque ou d'attentat, la meilleure chance de survie d'une victime, c'est le témoin, souligne Christophe Talmet, responsable du pôle formation à la Croix Rouge française. Être là, alerter, rester sur place et faire ce que l'on sait faire, quitte à être guidé par téléphone, cela fait la différence, en attendant que les secours arrivent. »





Sensibiliser les jeunes dès l'école, c'est l'idéal. Initiation par les professeurs des écoles en CM1-CM2, diplôme du PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) en troisième pour obtenir le brevet, puis révision au lycée... C'est ce qui est prévu par la loi depuis 2004, mais tarde à se mettre en place. Depuis début 2016, des séances d'initiation gratuites de deux heures aux premiers secours sont proposées aux plus de 16 ans par des associations de sécurité civile et les sapeurs-pompiers. On y apprend les bons réflexes : protéger la victime et se protéger, alerter les secours, faire un massage cardiaque, utiliser un défibrillateur, arrêter une hémorragie, mettre la victime en « position d'attente ».


S'initier aux gestes qui sauvent en une journée


On peut s'inscrire au PSC1, la formation d'une journée reconnue par l'État, proposée par des structures comme la Croix- Rouge. Au programme, un peu de théorie, surtout des mises en situation et des études de cas à partir de photos et de simulations. Les participants jouent la victime ou le sauveteur, s'entraînent à pratiquer le massage cardiaque et le bouche-à-bouche, à utiliser un défibrillateur sur un mannequin... Ou sur un poupon en plastique, à sauver un bébé qui a avalé une amande et ne respire plus.


En une journée, on aborde le « P.E.A.S » (protéger, examiner, alerter, secourir) et les principales situations d'urgence : obstruction des voies aériennes, hémorragie, personne inconsciente qui respire ou non, malaise, plaie, brûlure, traumatisme, accident vasculaire cérébral. Pour garder les bons réflexes, il est conseillé de se recycler une fois par an. Des sessions gratuites d'une à deux heures sont proposées chaque année, notamment le deuxième samedi de septembre à l'occasion de la Journée mondiale des premiers secours.


Prendre conscience que chaque minute compte


En cas d'arrêt cardiaque, mieux vaut réagir vite que ne rien faire ! Les premières minutes sont décisives. « Lorsque le cœur est en fibrillation, il a encore des contractions, mais elles sont très faibles, désorganisées, explique Christophe Talmet. Il faut donner la priorité au massage cardiaque (30 compressions et 2 insufflations) en attendant l'arrivée et la mise en place du défibrillateur. Puis on suit les instructions de l'appareil, et on poursuit le massage après le choc délivré par l'appareil, jusqu'à l'arrivée des secours. »


Où et comment se former aux premiers secours ?


 


Des adresses


Croix-Rouge 


Centre français de secourisme 


Sapeurs-pompiers 


Ordre de Malte 


Association nationale des premiers secours 


Pour le stage PSC1 de 8 heures, compter 60 € environ. Formations spécialisées de 4 heures pour les parents de jeunes enfants.


2 applis utiles


L'Appli qui sauve : une application de la Croix-Rouge pour apprendre les gestes de premiers secours. Gratuite sur iPhone.


Salvum : une formation au secourisme (partie théorique du PSC1). L'appli confronte à des situations quotidiennes et permet d'adopter les bons réflexes en cas d'urgence. Sur Internet, App Store et Google Play. Disponible pendant 1 an pour 4,99 €.




 




Toutes les actualités