Les actualités de notre association

Mercredi 18 Octobre 2017Les oméga-3 efficaces contre les maladies cardiaques
Les oméga-3 efficaces contre les maladies cardiaques

Les acides gras oméga-3 protègeraient contre les maladies cardiovasculaires, en réduisant le risque d'infarctus de près de 10%.



Leur rôle dans les maladies cardiaques était controversé. Mais des chercheurs des universités de Stanford et de Tufts (Etats-Unis) ont tranché : les acides gras oméga-3 permettraient de réduire les risques cardiovasculaires. Leur étude, publiée dans le JAMA, compile 19 autres études portant sur l'impact de ces lipides sur la santé du cœur.


 

Un risque 10% plus faible de déclarer une maladie cardiaque


Ces 19 études ont offert aux chercheurs un large panel à analyser, constitué de 45 637 personnes à travers 16 pays. Ils ont alors relevé tous les cas de maladies cardiaques, mortelles ou non, et les ont comparés aux taux d'acides gras oméga-3 dans le plasma et dans les tissus adipeux. Résultat : ces taux d'oméga-3 étaient associés à un risque plus faible d'environ 10% de déclarer une maladie cardiaque mortelle, comme un infarctus. Et ceci serait valable aussi bien pour les oméga-3 d'origine végétale (noix, huiles de colza et de lin, graines de chia) qu'animale (poissons gras, crustacés et mollusques).


Valider les bienfaits santé des oméga-3


"Nos résultats soulignent l'importance de la consommation de poissons et d'oméga-3 dans un régime alimentaire sain" appuie le docteur Dariush Mozaffarian, doyen de l'école de médecine nutritionnelle de l'université de Tufts et co-auteur de l'étude, dans un communiqué du site EurekAlert. Il s'agit, selon lui, d'une opportunité pour "comprendre comment les marqueurs sanguins de différents acides gras sont liés aux divers problèmes de santé", ce qui appelle à conduire de nouvelles recherches.


Les bienfaits santé des oméga-3 sont nombreux et leur rôle a déjà été évoqué notamment pour éviter la dépression post-partum, pour réduire le nombre de crises d'épilepsie, pour protéger les yeux de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ou encore pour diminuer les risques de cancer de la prostate.




Toutes les actualités