Les actualités de notre association

Vendredi 15 Décembre 2017Permis: notions de premiers secours demandées !
Permis: notions de premiers secours demandées !

A partir du 1er janvier 2018, les candidats qui passeront l'examen du permis de conduire devront avoir des notions de premiers secours.


Dès 2018, les candidats à l'examen du permis seront interrogés verbalement sur des notions de premiers secours. Auto Plus a consulté la banque de questions.


 


 





Voilà des années que revient régulièrement l'idée d'intégrer à l'apprentissage du permis de conduire une formation obligatoire aux premiers secours. Le projet n'a jamais abouti pour un tas de raisons : risque du mauvais geste sur un blessé, qui paiera cette formation, etc.

A défaut, la Sécurité routière a trouvé une solution intermédiaire. A partir du 1er janvier 2018, les candidats au permis B se verront poser par l'inspecteur, à l'épreuve pratique, une question portant sur des notions de premiers secours, au même titre qu'il en existe déjà une sur la vérification d'un élément technique et une autre en lien avec la sécurité routière. Trois questions non éliminatoires, mais permettant au candidat de glaner un bonus d'un à trois points.

A la lecture de l'arrêté surprise paru le 18 octobre 2017 et officialisant la mesure, nous étions très curieux de savoir en quoi allait consister ce test et quels thèmes seraient abordés... L'énigme est résolue : Auto Plus a pu mettre la main sur la banque des 100 questions fournies aux inspecteurs...




 


Pas de gestes à accomplir


En fait, les interrogations se limiteront à de simples "notions" théoriques de premiers secours, et il n'y aura aucun geste à accomplir. Elles se répartissent en deux grands thèmes : d'une part, l'attitude à adopter face à un accident (numéros d'urgence, infos à fournir aux secours, moyens d'alerte, de protection, utilisation du gilet jaune ou du triangle...), et, d'autre part, face à un blessé (comment évaluer l'état de conscience, que faire en cas d'hémorragie, d'un arrêt cardiaque, quand dégager une victime, etc. ).

Des questions dont le niveau de difficulté varie énormément, certaines étant très simples, d'autres pas (voir exemples ci-dessous). Mais, bon à savoir, "l'évaluation de cette compétence est indépendante de la qualité d'expression du candidat. En cas d'incompréhension de sa part, l'expert peut reformuler la question".


Quelques exemples de questions... et les réponses


A défaut de pouvoir divulguer le contenu d'un futur examen officiel, Auto Plus a "reconstitué" plusieurs exemples de questions afin de vous faire une idée.

> Face à un accident
1. Que faire si l'on est témoin d'un accident ?
2. Comment retrouver le numéro de la gendarmerie la plus proche ?

> Face à un blessé
3. Que faire en présence d'une victime en arrêt cardiaque ?
4. Faut-il sortir un blessé de sa voiture ?

> Réponses
1. Enfiler son gilet jaune, protéger les victimes pour éviter un sur-accident, appeler les secours.
2. Composer plutôt les numéros d'urgence : 15, 17, 18, 112.
3. Alerter les secours et pratiquer un massage cardio-pulmonaire.
4. Non, sauf cas exceptionnel (danger, incendie).







Toutes les actualités