Les actualités de notre association

Dimanche 29 Juin 2014Quand les sodas conduisent à un arrêt cardiaque
Quand les sodas conduisent à un arrêt cardiaqueHYPOKALIÉMIE. On le sait, la consommation sur le long terme de sodas peut avoir des effets néfastes sur l'organisme. Une étude de cas parue dans la Revue du praticien (Juin 2014) montre qu'une consommation excessive peut avoir des effets délétères et ce très rapidement.

Les médecins du Groupe hospitalier du Sud de l’Oise à Senlis, auteurs de cette publication, raconte comment un patient de 34 ans a été admis en urgence pour des douleurs musculaires persistantes – des myalgies. Le patient souffrait également de fortes crampes lui empêchant tout mouvement.

Tous les examens réalisés par les médecins ne révèlent rien d’anormal. À l’exception notable d’un déficit important de potassium : une hypokaliémie. L’hypokaliémie est en général due à un perte de potassium dans les urines ou dans les selles en raison d’une maladie des reins ou du tube digestif. Mais dans ce cas, malgré tous les examens réalisés, les médecins ne voient pas de raison apparente à ce déficit de potassium.

2 à 3 litres de soda par jour !

Le potassium est indispensable au bon fonctionnement du corps. Il est notamment impliqué dans la transmission nerveuse, la contraction des muscles et le bon fonctionnement de la fonction rénale. Il est indispensable pour la contraction des cellules musculaires, en particulier cardiaques. En effet, le cœur étant un muscle, une hypokaliémie prolongée peut donc avoir des conséquences sévères jusqu'à provoquer des arrêts cardiaques.

Les médecins s'attardent donc sur l'alimentation de leur patient. Et là, surprise : celui-ci avoue consommer entre 2 et 3 litres de sodas par jour, et ce depuis plusieurs mois. Il en a d'ailleurs une bouteille pleine posée sur la table de sa chambre. Elle lui est évidemment aussitôt enlevée.

Glucose et caféine

Cette consommation massive (et excessive) offrait un terrain idéal à l'hypokaliémie en raison des taux importants de glucose, caféine et fructose contenus dans la boisson.

En effet, une forte concentration en glucose peut provoquer une augmentation du volume urinaire éliminé. Lorsque la glycémie (taux de sucre dans le sang) atteint un taux trop élevé, elle dépasse les capacités de réabsorption rénale, ce qui peut conduire à une élimination excessive de potassium.

LIRE Les boissons « light » augmentent le risque de diabète
La caféine en trop forte quantité peut également par d'autres mécanismes provoquer une sécrétion de rénine qui contribue à l'excrétion de potassium.

Les médecins révèlent dans leur article que d'autres cas du même type ont déjà été rapportés. Ce qui les conduit à se demander s'il ne serait pas pertinent d'évoquer plus rapidement la question de ce type de boissons en cas d'hypokaliémie inexpliquée. Une chose est sûre : 3 litres de sodas par jour, c'est trop !

Toutes les actualités