Si vous pensez qu’il faut être capable de courir un marathon pour espérer obtenir un corps parfait et être en vraie bonne forme, vous vous trompez… I-Min Lee, professeur de médecine à Harvard (États-Unis) explique dans son livre intitulé Starting to Exercise (Commencer à s’entraîner), que pareil exploit n’est pas vraiment l’idéal pour avoir une bonne condition physique…


Au lieu de s’infliger de longues courses à pied, qui peuvent avoir des effets néfastes sur les articulations et le système digestif, la spécialiste de l’activité physique recommande cinq autres exercices pour rester en bonne forme. Ces cinq pratiques apportent de nombreux bénéfices, allant de la perte de poids à la construction musculaire, tout en protégeant le cœur, le cerveau et les os.


 


1. La natation



Ce n’est pas nouveau ! La natation est le sport préféré des médecins. Et c’est l’entraînement parfait. En plus de faire travailler tous les muscles de votre corps, la natation est un sport d’endurance qui améliore la capacité cardio-vasculaire. C’est l’idée pour la santé du cœur et cela protège aussi le cerveau contre le déclin lié à l’âge. C’est une activité sportive sans impact sur les articulations. Nager régulièrement pendant au moins 30 à 45 minutes permet aussi de lutter contre la dépression et réduit le stress.


 


2. Le taï-chi 



Le taî-chi, aussi appelé tai-chi-chuan, est un art martial chinois qui combine une série de mouvements fluides et gracieux, pour créer une sorte de méditation en mouvement. L’exercice est effectué lentement et doucement avec un degré élevé de concentration et une attention particulière sur la respiration. Puisque les pratiquants vont à leur propre rythme, le taî-chi est accessible à une grande variété de personnes, quels que soient leur âge et leur condition physique. Le taî-chi est une activité physique particulièrement adaptée pour les personnes âgées.


 


3. La marche 



Cela peut sembler insignifiant, mais marcher peut être un remède puissant à bien des petits maux. Plusieurs études suggèrent que marcher pendant au moins 30 minutes – même à un rythme modéré ou tranquille – est intéressant pour le cerveau et le corps. Une étude récente a montré, chez des personnes âgées de 60 à 88 ans, que le fait de marcher une demi-heure, quatre jours par semaine, pendant 12 semaines, améliorait la mémoire. Si vous ne faites pas d’exercice régulièrement, les scientifiques de Harvard recommandent de commencer par des randonnées de 10 à 15 minutes avant de passer à 30 ou 60 minutes de marche


.


4. Les exercices de Kegel 



Les exercices de Kegel aident à renforcer un groupe de muscles communément appelés le « plancher pelvien ». En vieillissant, ces muscles, qui entourent et soutiennent la vessie, l’intestin grêle, le rectum, ainsi que l’utérus chez les femmes, peuvent commencer à s’affaiblir. Les tonifier permet d’éviter des accidents embarrassants qui surviennent parfois avec l’âge, comme des fuites urinaires. La bonne façon de réaliser les exercices de Kegel consiste à faire travailler son périnée, comme si l’on voulait se retenir au moment d’aller aux toilettes. Il est recommandé de maintenir la contraction pendant deux à trois secondes, de relâcher et de recommencer dix fois. Pour de meilleurs résultats, il faut pratiquer l’exercice quatre à cinq fois par jour.


 


5. Le vélo 



Cette activité d’endurance optimise le travail du cœur si elle est pratiquée régulièrement. En plus de faire baisser la tension artérielle, le vélo fait travailler les hanches, les genoux et les chevilles, tout en préservant les articulations. Le pédalage favorise le retour veineux dans les membres inférieurs. Le vélo est donc indiqué dans les problèmes de jambes lourdes.