Les actualités de notre association

Jeudi 22 Mars 2018Premiers secours : 80 % des automobilistes ignorent quoi faire en cas d’accident
Premiers secours : 80 % des automobilistes ignorent quoi faire en cas d’accident

Gestes de premier secours, appel d’urgence, sécurisation d’un lieu d’accident… Savez-vous comment réagir en cas d’accident ? L’Automobile Club Association et la Croix-Rouge française dévoilent les résultats de leur enquête européenne sur "Les automobilistes et leurs connaissances en termes de premiers secours."



Plus de la moitié des personnes tuées sur la route décèdent juste quelques minutes après l’accident. Si plus de Français connaissaient les gestes de premiers secours, ce chiffre pourrait être facilement réduit ! Dans certains pays comme l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse ou la Croatie, une formation aux premiers secours est obligatoire lors du passage du permis de conduire… ce qui n’est pas le cas en France.





Les bons gestes sur le lieu de l’accident


Partant de ce constat, l’Automobile Club Association et la Croix-Rouge française ont décidé de mener une enquête à l’échelle européenne sur la pratique des premiers secours chez les automobilistes. L’étude a porté sur 2 786 personnes, soit environ 200 automobilistes par pays, dans 14 pays européens (Belgique, Danemark, Allemagne, Finlande, France, Italie, Croatie, Autriche, Portugal, Suisse, Serbie, Espagne, Slovénie et en République Tchèque.)


Il en résulte que 65,8% des personnes interrogées pensent pouvoir pratiquer les gestes de premiers secours en cas d’accident mais 82,2% d’entre elles ne connaissent pas la conduite à tenir en arrivant sur un lieu d’accident. En arrivant sur un lieu d’accident, 37,9 % des Français ont en tête leur propre sécurité et 54,4% pensent à sécuriser les lieux (mettre en place un triangle, couper le contact des véhicules, etc).


Seulement 45,3% des personnes interrogées pratiquent des gestes de premiers secours en arrivant sur les lieux d’un accident. Dans les pays où la formation aux premiers secours est obligatoire pour le permis de conduire, le taux grimpe à 73% (en Croatie), 74,5% (en Allemagne) et même 84,5% (en Autriche). A l’inverse, dans les pays où la formation aux premiers secours n’est pas obligatoire, le taux est très bas : 17% pour l’Italie, 22% pour l’Espagne et 39% pour la France.


Un fossé entre la théorie et la pratique


68,9% des personnes interrogées pensent à appeler les secours en arrivant sur les lieux d’un accident, ce qui signifie tout de même que 31,1% ne font pas l’appel d’urgence ! A noter que seuls 43,1% des Français connaissent le numéro d’appel d’urgence : le 112.


En cas d’accident, 71,2% des automobilistes interrogés sont incapables d’évaluer correctement l’état de la victime (si elle est consciente, si elle respire bien, si elle est blessée…). Et lorsque la victime est blessée et perd du sang, 38,4 % des Français connaissent les gestes de premiers secours à effectuer (allonger la victime sur le dos et exercer une pression sur la plaie pour arrêter le saignement).


En cas d’arrêt cardiaque, 75,1% des personnes interrogées savent qu’il faut pratiquer un massage cardiaque, mais seulement 19,7% sont capables de l’effectuer correctement. En France ce chiffre monte à 31,2%, quasiment le meilleur chiffre en Europe, alors qu’en Italie seuls 5,1% des automobilistes seraient capables d’en pratiquer un !


Concernant la position latérale de sécurité, seules 36,5% des personnes interrogées maitrisent le geste, à savoir : libérer les voies aériennes et placer la personne sur le côté. Ce chiffre est un peu meilleur en France avec 46,4%, mais dans certains pays, ce chiffre est très faible : 7,9% en Italie et 18,4% en Espagne.


On remarque donc un écart important entre la théorie et la pratique. Avoir suivi une formation aux premiers secours renforce toutefois la capacité d’intervention des personnes




Toutes les actualités