Les actualités de notre association

Lundi 09 Avril 2018La taille, facteur de risque de maladies cardiovasculaires ?
La taille, facteur de risque de maladies cardiovasculaires ?

La taille pourrait jouer un rôle dans le risque de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral.



Il existerait une association entre la taille pendant l'enfance et l'augmentation du risque cardiovasculaire une fois adulte, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Stroke.





Malgré un grand nombre d'études portant sur la taille et la santé depuis de nombreuses décennies, il y a encore beaucoup d'inconnues sur la façon dont les deux interagissent.


Les chercheurs de l'université d'Amsterdam aux Pays-Bas ont mené une étude avec 300 000 écoliers néerlandais pendant 60 ans.


Les résultats de l'étude ont montré que les garçons et les filles qui mesuraient 5 à 7,6 cm de moins que la moyenne entre 7 et 13 ans avaient plus de risque à l'âge adulte de faire des accidents vasculaires cérébraux dits ischémiques chez les deux sexes, et des hémorragies cérébrales chez les hommes.


En revanche, les personnes de plus grande taille souffriraient davantage d'une anomalie du rythme cardiaque appelée fibrillation auriculaire et du syndrome Marfan, une maladie génétique des tissus conjonctifs qui composent notamment le coeur, qui peut être accompagnée de problèmes de valve du coeur et des anomalies de l'aorte.


Les recommandations pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires


Petite ou grande taille, pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, il faut prendre en compte les facteurs de risque coronaire et adopter des habitudes de vie saines, en termes de nutrition, d'activité physique et de mode de vie




Toutes les actualités