Les actualités de notre association

Vendredi 13 Avril 2018Fruits à coques : une bonne source de protéines pour le cœur
Fruits à coques : une bonne source de protéines pour le cœur

Combler ses besoins en protéines par des fruits à coques serait plus bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Ils protègent plus le cœur, par rapport aux protéines animales.







Réduire sa consommation de viande, c'est bon pour la planète… et aussi pour le cœur. C'est ce que suggère une récente étude menée par des scientifiques de l'Institut national de recherche agronomique (Inra) et AgroParis Tech. Publiée dans l'International Journal of Epidemiology, elle conclut que les protéines issues des fruits à coques (noix, noisettes, amandes, etc) sont associées à un moindre risque cardiovasculaire.


Pour parvenir à cette observation, l'équipe française a suivi 80 000 personnes pendant neuf ans. Leurs habitudes alimentaires ont été passées au peigne fin, tout comme leur santé cardiovasculaire.


Lorsque le régime fait la part belle aux protéines issues des fruits à coque, le risque de décès d'origine cardiovasculaire est réduit de 40 %. A l'inverse, chez les participants dont la source de protéines provenait principalement de la viande, ce risque était augmenté de 60 %.


 


Le régime méditerranéen a tout bon



 


Ça n'est pas la première fois que de tels résultats sont rapportés dans la littérature scientifique. Plusieurs études ont suggéré que les régimes trop riches en protéines animales favorisent certaines pathologies cardiovasculaires et certains cancers.


Mais tous les choix de substitution ne se valent pas au vu de cette étude. Les protéines végétales issues des fruits et légumes ont un effet neutre sur le système vasculaire. A la différence des fruits à coques.


Cela pourrait s'expliquer par la composition de ces aliments. "Les acides aminés qui composent certains aliments pourraient affecter la santé cardiovasculaire par un effet spécifique sur l'organisme", avancent les signataires de l'étude. Une piste qui reste, bien sûr, au stade de l'hypothèse.


Ces résultats sont intéressants à plus d'un titre. En plus de confirmer les bénéfices des fruits à coque, ils livrent une première piste pour expliquer pourquoi les régimes crétois et méditerranéen  sont associés à une meilleure santé cardiovasculaire.







Toutes les actualités