Les actualités de notre association

Lundi 23 Avril 2018Arrêt cardiaque : la nouvelle arme du SAMU de Lyon
Arrêt cardiaque : la nouvelle arme du SAMU de Lyon

près le SAMU de Paris, les urgentistes du SAMU de Lyon peuvent désormais poser une circulation extracorporelle sur un patient en arrêt cardiaque directement sur les lieux de l'accident.



L'ECMO (Extra Corporeal Membrane Oxygénation) veino-artérielle est une technique de circulation extracorporelle qui détourne la circulation sanguine grâce à une machine assurant à la fois le rôle de pompe cardiaque et d'oxygénateur pulmonaire. Cette technique a longtemps été réservée aux blocs de chirurgie cardiaque pour assurer l'oxygénation du cerveau pendant les opérations dites "à cœur ouvert" lorsque le cœur est momentanément arrêté le temps de l'intervention.



 


Puis la machine est sortie du bloc pour "ressusciter" des patients dans les autres services de l'hôpital. Les résultats encourageants en terme de survie sans séquelle neurologique (20-40%) ont ensuite conduit les médecins à mettre en place la circulation extra-corporelle directement sur les lieux de l'arrêt cardiaque afin de gagner du temps.


Pour les patients réfractaires à la réanimation classique


Cette technique de réanimation en dehors de l'hôpital a d'abord été testée par le SAMU de Paris. Désormais, les urgentistes de Lyon peuvent également faire appel à cette technique permettant à certains patients, victimes d'arrêt cardiaques et réfractaires à la réanimation classique de ressusciter.


"Sur la région lyonnaise, une trentaine de patients pourraient en bénéficier par an, ce qui devrait permettre de sauver une dizaine de vies supplémentaires" souligne le Dr Pierre-Yves Dubien, co-responsable du SAMU de Lyon.




Toutes les actualités