Les actualités de notre association

Lundi 04 Juin 2018Après un AVC, les troubles du sommeil sont plus fréquents
Après un AVC, les troubles du sommeil sont plus fréquents

On savait déjà que les troubles du sommeil pouvaient favoriser la survenue d'un accident vasculaire cérébral. Toutefois, selon une nouvelle étude européenne, des troubles du sommeil peuvent également apparaître post-AVC.



En août 2016, des chercheurs de l'Université d'Essen (en Allemagne) découvraient que les personnes souffrant de troubles du sommeil (tels que l'apnée du sommeil, les insomnies, l'hypersomnie, le syndrome des jambes sans repos...) avaient, en moyenne, plus de risques que les autres de subir un accident vasculaire cérébral - le fameux AVC.


Il semblerait maintenant que l'inverse soit également vrai : selon une nouvelle étude menée conjointement par la University of Surrey (au Royaume-Uni), la University of Freiburg (en Allemagne) et la University of Bern (en Suisse), les personnes ayant subi un AVC souffriraient davantage de troubles du sommeil...


Les chercheurs (qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Scientific Reports) ont suivi un groupe de patients ayant subi un AVC au cours des 12 derniers mois. Durant 2 jours, ceux-ci ont bénéficié de nombreux examens afin de déterminer la qualité de leur sommeil.


Le sommeil, essentiel à la récupération post-AVC


Verdict ? Par rapport au reste de la population, les patients ayant subi un AVC au cours des 12 derniers mois avaient un sommeil globalement de moins bonne qualité : le temps nécessaire à l'endormissement était ainsi plus long, et le ratio temps passé à dormir/temps passé au lit était moins bon. Par ailleurs, selon les chercheurs, ces patients étaient moins enclins à faire la sieste durant la journée - en revanche, leurs niveaux d'attention et de concentration au quotidien étaient, eux, moins élevés que la moyenne.


D'où proviennent ces troubles du sommeil ? Les chercheurs avancent plusieurs explications : tensions psychologiques, douleurs, inconfort, manque d'activité physique... « Le sommeil est un facteur essentiel pour la récupération des patients ayant subi un AVC, explique Annette Sterr, professeure à la University of Surrey. Il est essentiel que le corps médical tienne compte de ce paramètre ! »




Toutes les actualités