Les actualités de notre association

Jeudi 06 Mars 2014Une nouvelle révolution du cœur
Une nouvelle révolution du cœurLe pacemaker sans sonde

Destiné à des patients souffrant de ralentissements trop importants du rythme cardiaque, le Pacemaker a fait ses preuves et c’est aujourd’hui plus de 60 000 pacemakers qui sont implantés en France.

En grande partie occasionnés par le vieillissement des tissus cardiaques, par des pathologies comme l’infarctus ou la prise de certaines molécules, les troubles du rythme handicapent l’existence de ceux qui en sont atteints. Pour venir à la rescousse de ce ralentissement, le chirurgien une fois de plus demeure le précieux allié de notre cœur. En véritable professionnel du rythme, il introduit par incision le boîtier électronique du pacemaker relié en amont à une sonde qui transmet une impulsion électrique au cœur. En dépit de sa fiabilité la batterie du pacemaker s’use, le boitier peut s’infecter mais c’est surtout la sonde qui pose problème avec des risques non seulement d’infection mais aussi de fragilité. Or, la sonde est justement l’élément le plus complexe à remplacer en ce sens où elle nécessite un geste chirurgical lourd à tel point qu’il est souvent choisi d’en rajouter une autre.

Pour mettre un terme à cette angoisse de la sonde, le Professeur Pascal Defaye, Cardiologue Responsable de l’unité de stimulation cardiaque au CHU de Grenoble, a mis au point avec une équipe d’ingénieurs un pacemaker du futur de taille réduite implantable par glissement via la veine fémorale dans le ventricule droit. Terminée donc la lourde intervention car cette implantation ne nécessite aucune incision et c’est très rapidement que le patient sort de l’hôpital. Une révolution du rythme qui ne veut pas en rester là car toute son équipe réfléchit déjà à un pacemaker à plusieurs capsules qui pourra remplacer le pacemaker multi sondes.

Une prouesse technologique de haut vol qui a fait le bonheur le 22 novembre 2013 de deux patients de 75 ans qui sont sortis de l’hôpital en pleine forme, dès le lendemain.

Toutes les actualités